LES premiers pas sur la lune

C'est l'astronaute américain, Neil Armstrong,  qui pose pour la première fois le pied sur la Lune, le 20 juillet 1969 à 10 heures du soir. En Belgique, il est 4 heures du matin le 21 juillet car il y a un écart de 6 heures entre l'Amérique et la Belgique.

Après la Seconde Guerre mondiale, l'URSS et les 

Etats-Unis s'opposent en une sorte de concurrence:

c'est ce qu'on va appeler "la guerre froide".

Toutes deux veulent montrer leur supériorité en

idéologie mais aussi en technologie.

La course à l'espace devient le symbole de leur réussite.

Les premiers succès sont d'abord russes (soviétiques) : en 1957, les

Russes sont les premiers à réussir à mettre un satellite en orbite

autour de la Terre. C'est Spoutnik I.

Un mois plus tard, ils lancent un deuxième satellite, c'est Spoutnik II

avec  à son bord le chien Laïka.

En 1961, le premier homme à aller dans l'espace est Youri Gagarine.

Il quitte la Terre à bord d'une fusée qui, après avoir largué les étages

de lancement, réussit à tourner en orbite autour de la Terre.

Les Américains décident de tout faire pour battre les Russes. En 1961, le Président John Fitzgerald Kennedy  demande au Congrès de développer un programme de recherches spécial : le programme APOLLO. Quel en est l'objectif ? Envoyer une fusée de la Terre sur la Lune et la faire revenir sur la Terre. 

8 années de recherches sont nécessaires pour améliorer les résultats.

 

Enfin, le 16 juillet 1969, tout est prêt. Trois astronautes, Neil Armstrong, Michael Collins et Edwin "Buzz" Aldrin décollent dans une fusée appelée Saturne V.

La fusée arrive et se met en orbite à 16 km autour de la Lune. De la fusée se détache le module lunaire ou "LEM" (Lunar Excursion Module) qui entame sa descente vers le sol lunaire et cherche une place bien plane, sans pierre et sans trou pour atterrir. Enfin, il se pose sur le sol dans une plaine appelée "Mer de la Tranquillité".

Dans le LEM, il y a deux astronautes : Neil Armstrong et Edwin Aldrin. Le 3ème astronaute, Michael Collins est resté dans la fusée et continue de tourner autour de la Lune.

Neil Armstrong est le premier à sortir du module. Il enclenche la camera et commence la descente de l'échelle du LEM. Il pose le premier le pied sur la Lune et constate une poussière importante. Il fait quelques pas et puis prononce la phrase célèbre : "C'est un petit pas pour l'homme mais un bond de géant pour l'humanité".

Le même jour à  18h, le module quitte le sol lunaire et rejoint la fusée. La fusée retourne sur la Terre pour atterrir le 24 juillet.

Les voyages dans l'espace ont nécessité des technologies spéciales vraiment utiles dont nous nous servons maintenant tous les jours. 

  • La jeep lunaire n'avait pas de volant mais bien une sorte de joystick.  Le même principe est utilisé dans les jeux pour enfants.

 

  • Les visières des casques d'astronautes faites pour protéger des pierres et des rayons et permettre de respirer en conditions difficiles ont servi à développer des visières perfectionnées pour les pompiers.

 

  • Le sol de la Lune est couvert de poussières et de pierres. Les astronautes ont embarqué des aspirateurs sans fil pour récolter des exemplaires de roches.  Grâce à cela, nous bénéficions aujourd'hui d'aspirateurs sans fil. 

 

  • La technologie du scanner a été créée pour analyser la solidité et la qualité du matériel qui allait composer la fusée. Cette technologie a été développée par la suite pour les hôpitaux et a permis de déceler des cancers ou des fractures par exemple.

 

  • Dans la fusée, les astronautes avaient des matelas spéciaux pour bien les soutenir quand ils auraient des pressions énormes causées par la vitesse élevée. Ce principe se retrouve maintenant dans les matelas à mémoire de forme.

 

  • Il fallait trouver comment fournir de l'électricité à la fusée mais sans batteries car trop lourdes. Les panneaux solaires ont été inventés et ont donné naissance aux panneaux photovoltaïques mis sur les toitures, qui permettent des économies d'énergie.

 

  • Dans la fusée, il était impossible d'emporter la quantité d'eau nécessaire. Il a donc fallu inventer un système pour recycler les eaux sales et l'urine pour pouvoir les boire à nouveau. Ce qui a donné par après la carafe avec la cartouche pour apurer l'eau : la carafe Brita.

 

  • Les satellites dans l'espace se renvoient sans cesse des informations. Ce qui a permis la création du GPS pour retrouver son chemin et les communications GSM en relais tout autour du monde.

  • Les ordinateurs étaient au départ grands comme des armoires. Il était donc impossible d'emporter cela dans la fusée. Les chercheurs ont alors cherché à réduire le volume des ordinateurs.  Grâce à cela, nous avons maintenant les ordinateurs portables.

 

  • Les astronautes avaient des vêtements épais comme des coussins pour les protéger contre les chocs de pierres. Ce principe a permis d'équiper maintenant toutes les voitures d'airbags.

 

  • La couverture Mylar a été développée pour préserver le LEM de trop fortes chaleurs ou au contraire pour conserver au maximum la chaleur. Les chercheurs ont alors pensé à utiliser cette couverture dans les ambulances pour garder la chaleur des blessés, dont la température baisse vite à cause du choc.

 

  • Le canot gonflable a été inventé pour éviter que la capsule des astronautes au retour se retourne dans l'eau. Une bouée de protection était nécessaire. Depuis, on a pensé qu'il était intéressant aussi d'avoir des canots gonflables ou des bateaux de sauvetage.

 

Beaucoup d'autres choses ont été inventées pour la mission Apollo, trop nombreuses pour être toutes citées ici!