Le renard n’a pas de comportement agressif envers l’homme ou les animaux domestiques comme le chat ou le chien. Un conseil : mieux vaut ne pas s’approcher de lui et ne pas essayer de l’apprivoiser. Respectons le fait que le renard est un animal sauvage. Observons - le à distance.

Une autre question revient souvent : les renards sont-ils porteurs de maladie ?
A Bruxelles, les renards sont en bonne santé. Un contrôle est régulièrement effectué. Et la rage n’existe plus en Belgique.
Cependant en Wallonie, certains renards (pas tous !) sont porteurs d’un parasite pouvant  provoquer une maladie chez l’homme.
Les œufs de ce parasite se retrouvent dans les excréments du renard. Les fruits et les légumes en Ardennes ont donc plus de risques de contamination lorsqu’ils sont sur le sol ou proches du sol (par ex. : les myrtilles cueillies dans les bois).
Précaution : Il faut d’abord cuire les légumes ou les fruits lorsque ceux-ci proviennent d’une zone à risque et sont cueillis à faible hauteur.

renard.jpg

Habituellement le renard vit dans les bois. Mais actuellement en Europe, on voit de plus en plus de renards dans les villes. Ils y entrent par les talus des lignes de chemins de fer. Bien sûr, à Bruxelles, le plus grand nombres de renards se trouvent dans la périphérie verte de la capitale, en bordure de la forêt de Soignes, par exemple dans les communes d’Auderghem, d’Uccle, de Watermael-Boitsfort, Woluwé Saint Pierre et Woluwé Saint Lambert, Crainhem, etc. Mais une partie d’entre eux ont émigré vers le centre-ville et occupent des parcs comme le parc Léopold (où on a trouvé un renardeau de 6 semaines, il y a 2 ans) ou des cimetières. D’autres sont maintenant dans le nord de la ville : derrière le Palais Royal à Laeken par exemple.

Beaucoup de personnes se posent des questions : Les renards sont-ils des animaux dangereux ? Que faire si on rencontre un renard ? Sont-ils porteurs de maladies ?
Y a-t-il trop de renards en ville ?
Que faire si on remarque un renard dans son jardin ?

 
Il n’y a pas de danger si le renard se sent en sécurité. Le renard peut s’approcher très près des humains. Il ne mord pas comme un chien. Son comportement n’est pas le même. Il est d'un naturel craintif et se sauve vite.

Les laver n’est pas suffisant. Les fruits ou légumes cueillis en hauteur
ne posent par contre aucun problème.

Y a-t-il trop de renards en ville ? Les renards arrivent en ville, attirés par la possibilité de trouver de la nourriture : sacs poubelles, assiettes préparées à l’extérieur pour des chiens ou des chats…

Les renards représentent un réel avantage : ils sont utiles car ils mangent rats, souris, pigeons… Evitez cependant de leur donner de la nourriture : le renard est un animal sauvage qui ne doit pas perdre sa capacité de rechercher lui-même sa nourriture en chassant. Cependant les renards causent des ennuis car ils déchirent les poubelles pour se nourrir. Pour éviter cela, essayer de sortir vos sacs poubelles le matin très tôt ou de les placer dans un conteneur plastique ou métallique.

Les renards sont très discrets. Chaque renard a son territoire avec un terrier. Vers la fin mai, début juin, les jeunes sortent du terrier parental. Ils quittent le territoire familial entre octobre et janvier. Ce moment de recherche d’un autre territoire est dangereux pour le renard car il traverse les routes. Si vous conduisez, soyez prudents la nuit, vous pourriez en rencontrer un.

Culture générale 
                                                     

                              
Les renards à Bruxelles