50 ans avant Jésus-Christ, Paris s'appelait Lutèce et avait été construite par les Romains sur le territoire des gaulois appelés PARISII.

Lorsque les Romains quittent les territoires gaulois, le nom du peuple gaulois de cette région est donné à la ville : " PARIS"

 

Au 3ème siècle, vers 250, de plus en plus d'habitants deviennent chrétiens.

Le pape leur envoie alors un premier évêque .  A ce moment-là, les Chrétiens sont persécutés et le premier évêque meurt martyr sur un mont. Ce mont sera appelé ensuite MONS MARTYRUM (le mont des martyrs). Ce nom s'est transformé avec le temps en l'actuel "MONTMARTRE".

Ce premier évêque martyr deviendra "Saint Denis", patron de Paris.

Puis vient la paix. On commence alors à construire des églises.

On retrouve des traces de plusieurs de ces constructions, dont une

grande basilique dédiée à Saint Etienne.

 

Au milieu du 12ème siècle , on décide de construire une nouvelle

cathédrale, plus longue et plus haute.

Cela est devenu possible grâce aux techniques de construction

qui se sont développées.

La nouvelle construction sera offerte à la Vierge Marie et

nommée "Notre Dame"

 

La nouvelle construction débute en 1163 et s'achève en 1250

(presque 100 ans plus tard). Vers 1230, on construit la première

flèche.

Par la suite, de nombreux embellissements et transformations

seront réalisés.

 

En 1730, un grand orgue de 8.000 tuyaux est installé.

 

Dans la première moitié du 19ème siècle, la flèche, devenue trop fragile, est reconstruite. C'est Viollet-le-Duc, un célèbre architecte de cette époque qui dessine les plans de la flèche.

 

En 2013, les 4 cloches de la tour nord sont remplacées par 8 autres et une grosse cloche de 6 tonnes appelée "Marie" est ajoutée dans la tour sud au bourdon "Emmanuel" installé, lui, au 17ème siècle.

 

Le 15 avril 2019, un énorme incendie se déclare en fin de journée et ravage toute la toiture de la cathédrale Notre Dame.

Par chance, les statues de cuivre de la flèche avait été enlevées quelques jours auparavant pour être nettoyées.

 

Pendant l'incendie, policiers et pompiers ont participé activement au sauvetage des trésors que contenait la cathédrale : la couronne d'épines du Christ, la tunique de Saint Denis, ainsi que des tableaux et objets précieux.

Mais tout n'a pas pu être sauvé.

Il faut à présent évaluer les dégâts et vérifier la stabilité de la construction : les pierres ont été terriblement chauffées, puis ont refroidi. Ce qui signifie que les volumes ont subi des changements.

 

La cathédrale représente énormément pour les Parisiens mais aussi pour tous les Français. C'est en quelque sorte le cœur de la France toujours debout, symbole admiré dans le monde entier.

L'émotion est donc vive devant cette catastrophe.

Histoire
                                                     

                                
Notre Dame de Paris