saint - nicolas

Trois enfants se promenaient dans la campagne, dans les champs. Brusquement la nuit tomba. Les enfants se sentirent perdus… Enfin, ils aperçurent au loin une lumière. Ils se précipitèrent vers elle et frappèrent à la porte. La maison était habitée par un homme, un boucher, qui vint leur ouvrir.
« Oh, trois enfants ! ».   Les enfants demandèrent s’il était possible de dormir dans la maison, car ils étaient perdus.

L’homme les fit entrer et se réjouit de leur arrivée. Il se dit qu’il allait pouvoir les manger. L’homme les fit entrer dans une pièce où il y avait un grand pot, le saloir, au fond. Il saisit les enfants et les jeta dans le saloir. Ensuite, il ajouta du sel jusqu’au bord. Il referma le couvercle et se frotta les mains de contentement.
 
Beaucoup plus tard, sept ans ou encore plus, Saint Nicolas se promenait et aperçut au loin la lumière d’une maison. " Oh, pensa-t-il, j’ai envie de manger et aussi de dormir ". Il alla frapper à la porte. 

Le boucher vint ouvrir la porte et Saint Nicolas demanda s’il était possible de manger et aussi de dormir.
"Bien sûr, lui répondit l’homme. Voulez-vous manger du veau rôti au four ?"
Saint Nicolas répondit : "Non, il est trop cuit." 
" Voulez-vous du jambon ? " 
"Non merci. Dites, il y a là au fond un saloir. Je voudrais manger de cette viande."

Le boucher eut un grand choc et s’enfuit immédiatement. Saint Nicolas se mit debout et s’approcha du saloir, en réfléchissant qu’il y avait trois personnes là-dedans. Il utilisa ses pouvoirs, le couvercle se souleva et un enfant en sortit en disant : " Ah, j’ai bien dormi. " Puis le deuxième sortit qui dit aussi : "J’ai bien dormi." Puis le troisième dit en sortant : "Oh, je me croyais au Paradis. Mais je me trompais. Je suis content d’être encore ici. Merci Saint Nicolas de nous avoir sauvés. "